ArticlesBlogue

C’est les vacances ? J’ai un problème…

By 21 juillet 2021 No Comments

Est-ce que je travaille ou je relaxe ?

L’été, quand votre entourage est en vacances ou que vous voyez défiler sur les réseaux sociaux les photos ou des vidéos de vos amis ou votre famille à la plage ou sur le bord d’une piscine, votre productivité est-elle aussi efficace ?

Bah pour moi, pas toujours… Je l’avoue ! L’été, je peux être moins efficace. J’ai le goût d’aller jouer dehors, je peux me sentir plus lente dans tout ce que j’entreprends, une journée de 6h semble en faire 8… Et rendue à la fin de la journée, un beau cadeau : le sentiment de culpabilité m’anime. Je ne me sens pas à la hauteur de ce que j’étais censée faire.

Je me sens coupable :

  • De ne pas avoir bien utilisé mon temps
  • De ne pas être à mon affaire
  • De ne pas arriver à avancer ma « to-do-list »

Et on le sait tous : plus on va en rajouter sur cette liste, plus cela va être laborieux de la terminer !

Mais il y a un autre truc encore plus sournois : plus le sentiment de culpabilité grandit, et moins nous sommes efficaces. Et hop, nous voilà pris dans un engrenage où nous avons l’impression de ne plus avancer.

Alors, comment se sortir de ces phases-là ?

Je vous partage ici quelques-uns des outils que j’utilise souvent et qui m’aident 🙂

Jouer la carte de la fierté : je commence toujours la semaine en prenant une feuille de papier et j’écris en titre “Ce qui va me rendre fière de moi cette semaine”. Puis, j’inscris une ou 2 priorités sur lesquelles je veux vraiment me concentrer dans la semaine. Puis je me rajoute 2 ou 3 objectifs réalisables avec une date précise. Dans ma profession de coach, je me prévois aussi un temps précis pour répondre aux courriels et retourner mes appels. Précis et avec une limite de temps ! Pas toujours facile, mais essentiel!

Des tâches simples : le fait de planifier avec des choses simples, pas trop longues, me donne cette sensation d’avancer plus vite. Et par conséquent, j’obtiens rapidement un sentiment d’accomplissement et cela me pousse même à en faire plus ! Et là, je suis dans un cercle positif !

Du coup, ma journée de 8 heures en devient une de 6 heures !

S’arrêter : Enfin, on peut aussi décider de s’arrêter et d’assumer de prendre des pauses. S’accorder du temps pour souffler, s’offrir un moment pour soi.

Par exemple, prendre 15 min pour méditer le matin peut être une façon d’aider à se recentrer et d’obtenir une meilleure concentration pendant la journée.
Prendre un verre d’eau ou une petite marche est aussi une excellente manière de revenir plus concentré, souriant et oxygéné !

Et vous ? Quels sont vos outils pour vous aider à passer à travers vos périodes où vous vous sentez non productifs ?